Vol Kayes – Bamako – Le rêve des Kayesiens serait il brisé ?

Incroyable mais vrai ! L’agence Nationale de l’aviation civile ( ANAC) veut réellement arrêté les vols de Afrikayes Air. Cette agence créée par la diaspora kayesienne pour réanimer l’aéroport International Dag Dag est aujourd’hui menacée d’arrêter le trafic aérien. Pour quelle raison ? Difficile d’en parler, tellement inexplicable à la limite surréaliste (ci joint la lettre). Cette information sème déjà la panique à Kayes et une révolte se prépare à Kayes. Selon nos sources la diaspora est sur le qui-vive ! Pour Souleymane Sidibé, Directeur de Afrikayes Air au Mali, un Kayesien de la diaspora « nous allons tenir un point de presse pour informer l’opinion nationale et internationale sur cette situation. Nous accepterions pas d’être mis en marge alors que nous avions tant contribué à la relance des activités du trafic aérien » M. Sidibé de continuer dans un entretien accordé à Kayesinfos, « ce sont des retombées économiques et des emplois qui risquent de disparaitre à travers cette décision injuste » regrette-t-il.

  • L’agence Nationale de l’aviation civile ( ANAC) doit elle se ressaisir pour éviter une crise autre à Kayes qui ne sera que de trop ?
    Pour rappel, Depuis novembre 2019, Afrikayes Air propose deux vols par semaine entre les aéroports de Bamako-Sénou et de Kayes-Dag Dag et tout récemment Bamako Mopti.
    Nous y reviendrons

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *