mardi , septembre 17 2019
Accueil / Actualités / Maire de la commune Rurale de Hawa Dembaya, Djibril Makan N’Diaye s’indigne du manque de collaboration avec le barrage de Felou !

Maire de la commune Rurale de Hawa Dembaya, Djibril Makan N’Diaye s’indigne du manque de collaboration avec le barrage de Felou !

Le groupe Média KayesInfos, dans sa démarche d’informer la population kayesienne a rencontré le Maire de la commune de Hawa Dembaya. Une commune située à  12km de la ville de Kayes, compte 10 villages,  5 hameaux de culture et une population de 9125 âmes.

La Rencontre avec le Maire a portée sur un certain nombres d’aspects de son mandat à savoir : La paix et la cohésion sociale ; un sujet d’actualité dans notre pays, alors tout bon citoyen se doit de jouer sa partition pour cette paix tant recherchée et cela le Maire l’a bien compris.

 

Pour sa commune ; il a tenu des rencontres avec les chefs des villages, les Imams et les personnes de Ressources ; qui à la longue a débouché sur la création d’un comité de Sage. Le Maire dans son élan n’a pas laissé en marge les femmes et les jeunes. En effet un Conseil Communal des jeunes et des femmes a été mis en place pour leur participation et leur implication active à la vie communale.

Au sein de son administration, le Maire se félicite d’un certain nombre de réalisation. Selon le maire N’Diaye, tous les travaux de la Mairie ont été achevés sous sa mandature. Les bureaux ont été équipés en matériels informatiques, en installation électrique et batteries solaires pour ne citer que ceux-ci.

« Un Maire digne de ce nom se doit d’élaborer et d’adopter le PDSEC de sa mairie » a déclaré Djibril N’Diaye. Institutionnellement parlant, le maire a veillé à ce que le plan d’investissement 2017 2018 soit accompli, que la Régie Recettes et Dépenses soit normalisée et que les matières imposables de la commune soient recensées.

 

Des sujets énormes comme l’éducation, la santé et l’Hydraulique ont été largement débattus. Le maire n’a pas manqué de pointer du doigt ses prouesses dans ces domaines.

En effet, dans le domaine de l’éducation, il a tenu à ce que tous les problèmes des écoles de la commune soient recensés afin de les résoudre ; les comités de gestion scolaire ont été renouvelés ; certaines écoles ont été réhabilitées bref selon le  maire toutes les conditions ont été réunies pour le maintien des écoles et la bonne tenue des cours et grâce à cela le taux de réussite des candidats au DEF a augmenté de 07 à 60%.

Quant à la santé et à l’hydraulique, le maire n’a aménagé aucun effort pour mettre sa population dans toutes les conditions requises.

 

Le maire lors de notre rencontre a affirmé que : « les femmes ont une place incontournable à jouer dans le développement d’une commune » pour ce faire un accent particulier a été mis sur la promotion féminine ; en organisant une journée plénière des femmes de la commune ; des formations pour les femmes en teinture et saponification et les femmes se sont mises en association et leurs projets de développement sont soutenus.

D’autres thématiques comme le Tourisme et la Culture, le Reboisement, la Communication, le Désenclavement, l’Urbanisation et la situation de la Banque de

Céréale étaient également au menu de la rencontre.

Le maire Djibril Makan  N’Diaye a su dénommer tous ceux qui l’ont appuyé dans sa lutte notamment: ADRS, PADRE GIZ, KOUNDA 78, ALBATROS ENERGY, BENCORO France ANICT…

Le maire dans l’entretien a mis un accent particulier sur l’entreprise ALBATROS ENERGY pour sa franche collaboration et des différents appuis pour le développement de sa commune.

Néanmoins il déplore quelques difficultés parmi lesquelles on peut citer entre autres : le manque de collaboration avec le barrage de Felou, le recasement du village de Keniou, le retard pour le lotissement de

Médine…

Mariétou Macoulou

A propos Boubacar NIANE

Cherchez à nouveau

Avis d’appel d’offres de la commune de Kolombiné

Avis d’appel d’offres de la commune de Kolombiné Avis d’Appel à la concurrence COMMUNE RURALE …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *