mardi , septembre 17 2019
Accueil / Actualités / Exclusivité avec le PRESIDENT DE L’ASSOCIATION DES DIAWAMBE DE KAYES, El hadj BAYA DJIGUE : « La communauté DIAWAMBE est une communauté très ouverte avec un sens aigu des affaires par essence »
Kayes, notable

Exclusivité avec le PRESIDENT DE L’ASSOCIATION DES DIAWAMBE DE KAYES, El hadj BAYA DJIGUE : « La communauté DIAWAMBE est une communauté très ouverte avec un sens aigu des affaires par essence »

Né à Gadiaba Kadiel dans le cercle de NIORO du Sahel, Baya Djigué, après plusieurs aventures dans plusieurs pays d’Afrique s’est finalement installé à KAYES où il a continué à exercer avec bonheur les métiers de commerçant, homme d’affaires et éleveur. Toute choses qui lui ont valu d’être comme une tour de contrôle incontournable dans toutes les cessions domaniales dans les communes de Kayes, khouloun, Liberté Dembaya et Hawa Dembaya. Homme sobre, modeste, discret, véritablement un prototype « d’un gorko Diawando », Baya préside aujourd’hui aux destinées de l’Association des DIAWAMBES de Kayes.
Suivez l’interview que Baya Djigué, premier président de l’association des DIAWAMBE de Kayes a accordée à la rédaction de KayesInfos.

KayesInfos : Baya Djigué, vous avez été élu président de l’association des DIAWAMBE de Kayes, Quels sont aujourd’hui vos sentiments ?
M. Baya : Des sentiments de reconnaissance. J’ai été très ému par le choix que la communauté DIAWAMBE de Kayes a porté sur ma modeste personne pour présider aux destinées d’une association aussi noble, aussi forte et aussi puissante que cette association des DIAWANBE. Je remercie tous les DIAWAMBE, je n’ai même pas assez de mots forts pour remercier la grande communauté DIAWAMBE. Et au jour d’aujourd’hui je me réjouis de l’engouement de toute notre communauté autour de cette association porteuse de grands espoirs.

KayesInfos : Quels sont les objectifs de l’association ?
BAYA : Vous savez, derrière cette association il y a un esprit très noble ! son objectif principal est d’œuvrer pour le bien-être de tous les DIAWAMBE. Il s’agit à travers cette association de faire respecter tout DIAWANDO partout où il se trouve, de le défendre, de le protéger et de l’aider à réussir dans toutes ses activités. Vous savez nous, DIAWAMBE, de tradition, nous sommes commerçants, hommes d’affaires, il s’agit donc dans un élan de solidarité d’aider chacun à éclore ses affaires dans la cité et je me réjouis aujourd’hui du dynamisme de tous les DIAWAMBE à Kayes et le sens aigu de nos jeunes dans les affaires. Ceci nous rassure et facilite les élans de solidarité au quotidien que nous voulons imprimer à l’association.

KayesInfos : Quel est votre fierté d’être Diawando ?
Baya : (rire) Ahhh ! ce qui m’enchante d’être DIAWANDO, c’est que la communauté DIAWAMBE est une communauté très ouverte avec un sens aigu des affaires par essence, mais ce qui me plaît en nous DAWAMBE, c’est que nous pouvons vivre partout et avec tout le monde dans l’entente et la solidarité, nous intégrons facilement les autres, adoptons tout le monde sans renier notre éthique fondamentale, ni abandonner nos valeurs premières.

KayesInfos : Ok ! pour ce 1er mandat, quel est votre programme ?
Baya : vous savez, nous avons un programme très ambitieux mais qui n’est pas au-dessus de nos intelligences ! En ce moment nous sommes entrain de recenser les familles DIAWAMBE de Kayes et en même temps la population DIWAMBE dans toute la commune. Ensuite nous allons faire un constat sur l’habitat, comment sont logés nos parents dans les quartiers, qui ont construit, comment ont-ils construit ? qui sont en location ? quels sont les problèmes majeurs des uns et des autres au quotidien avant de se pencher sur le problème crucial du travail des enfants ! c’est en ça que nous allons orienter nos élans de solidarité pour assurer le mieux vivre pour chacun.
Maintenant en moyen terme, nous allons organiser des conférences pour rappeler nos traditions de mariage, de baptême, bref le creuset culturel dans lequel la puissante personnalité DIAWANDO a été modelée par nos ancêtres. Je m’excuse de le dire, mais vous savez, un DIAWANDO n’est pas n’importe qui. Il est enfoui en nous un secret, une « baraka » que nous véhiculons de génération en génération et qui fait notre différence avec les autres. (Sourire)
Du programme, nous allons dans les prochaines rencontres parler du siège de l’association, déjà nous pensons à la construction d’un joyau architectural pour loger décemment tous les DIAWAMBE en transit à Kayes, nous n’accepterons plus jamais qu’un Diawando vienne loger à l’hôtel ici à Kayes ! Voilà un peu quelques points de notre programme.

KayesInfos : Mais quelles vos ressources Baya ?
Baya : Nos ressources ? nous-mêmes d’abord ! Vous savez si les DIAWAMBE décident, ils réalisent spontanément ! Le bon Dieu est avec nous (Qu’il Soit Loué)!
Mais je me précipite de dire que j’ai autour de moi, une équipe puissante et un bureau engagé et dans lequel toutes les familles Diawanbé sont représentées. C’est en fait notre première force. Nous proposons ensemble et décidons ensemble !
KayesInfos ; Quel est votre dernier mot ?
Baya : je remercie le bon Dieu et je vous remercie vous journaliste qui me donnez l’opportunité de parler au nom de notre association, enfin je remercie et salue l’ensemble de la communauté DIAWAMBE de Kayes, celle du Mali et de toute la diaspora à travers le monde. Ici à Kayes je n’oublie pas toutes les communautés bamanan, soninké, peulh, khassonké, Wolof, Maure avec lesquelles nous vivions en parfaite symbiose, en particulier je n’oublie pas les KAGORO, nos gros captifs de tous les jours dont le cousinage nous apporte et nous réconforte beaucoup.
Je vous remercie.

Entretién réalisé par la rédaction de KayesInfos

A propos Boubacar NIANE

Cherchez à nouveau

Avis d’appel d’offres de la commune de Kolombiné

Avis d’appel d’offres de la commune de Kolombiné Avis d’Appel à la concurrence COMMUNE RURALE …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *