mardi , septembre 17 2019
Accueil / Actualités / La 3e édition de la compétition de plans d’affaires

La 3e édition de la compétition de plans d’affaires

Le Projet de Développement des Compétences et Emploi des Jeunes (PROCEJ) à travers le consortium CECI-EUMC a lancé la 3e édition de la compétition de plans le mercredi 27 mars 2019 dans la salle de réunion de l’Institut de Formation Professionnelle Industrielle de Kayes. Elle a été placée sous la tutelle du ministère de la jeunesse et de la construction citoyenne.
Le consortium CECI-EUMC est chargé de la mise en œuvre des activités de la compétition.
La direction et les animateurs du PROCEJ de Kayes, Diéma et Yélimané; les élèves des écoles de formation professionnelle, les étudiants et jeunes diplômés étaient présents à ce lancement. Lors de cette rencontre un atelier de formation a été organisé pour mieux expliquer aux participants la procédure à suivre, les profils recherchés, ainsi que conditions à réunir pour postuler.
La compétition de plans actions est une compétition qui crédibilise par des candidatures remarquables du district de Bamako et de toutes les régions du Mali. De ce fait tout jeune malien âgé de 18 à 35ans, étudiant finaliste du supérieur ou titulaire d’un diplôme secondaire et ayant au moins le baccalauréat, le BT2, ou équivalent, peut postuler à cette compétition.
Selon Abdoulaye Guindo, Directeur régional de l’emploi en formation professionnelle, l’objectif de cette compétition est de résoudre le problème de chômage au Mali en créant de l’emploi et en permettant aux jeunes de créer leurs propres entreprises.
Notons que cette compétition fait appel à des candidatures de groupes de jeunes de profil complémentaire et que chaque groupe doit compter au moins deux(2) et au plus cinq (5) personnes.
Les sept secteurs (7)  d’intervention sont la transformation et la distribution des fruits, légumes et céréales ; la transformation du coton et des textiles ; la transformation des produits d’élevage (viande, poisson, poulet, lait, miel, peau, etc.…) ; bâtiments et travaux publics ; mines et valorisation des matériaux locaux ; technologie de l’information et de la communication, et les énergies renouvelables, économie verte et transformation des déchets.
Après les manifestations d’intérêt par les groupes de jeunes, une sélection des idées sera faite par le comité de sélection. Ensuite  les plans d’affaires seront examinés par des comités des experts. A la fin de la compétition les lauréats seront accompagnés opérationnellement pour une durée d’un an.
Selon Youssouf Sanogo, spécialiste en transfert de technologie du PROCEJ : « On ne peut pas s’enrichir lorsqu’on est un employé, par contre on peut s’enrichir quand on est entrepreneur.». De ce fait, il encourage les jeunes à s’investir dans le secteur privé tout en faisant preuve de créativité. Il souhaite aussi que plusieurs jeunes de la région de Kayes soient parmi les gagnants de la compétition.
Maguette N’DOUR

A propos Samba DIALLO

Cherchez à nouveau

Avis d’appel d’offres de la commune de Kolombiné

Avis d’appel d’offres de la commune de Kolombiné Avis d’Appel à la concurrence COMMUNE RURALE …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *