mercredi , décembre 11 2019
Accueil / Actualités / Kayes-Politique : La section ADP-Maliba a fait sa rentrée politique !

Kayes-Politique : La section ADP-Maliba a fait sa rentrée politique !

‘’Nous savons que les maliens ont perdu espoir; qu’ils sont déçus  de la gouvernance et de l’état actuel du pays’’ dixit le président de l’Alliance Démocratique Pour la Paix de Kayes.

C’est le samedi 14 avril 2018 que les militants et militantes de la section  de l’Alliance Démocratique pour la Paix (ADP-Maliba) de Kayes ont  choisi pour faire leur rentrée politique couplée à la célébration  de la journée internationale de la femme ‘’08 mars’’ édition 2018 des femmes de leur parti.

Cette double célébration a enregistré la participation d’une délégation nationale venue de Bamako et conduite par l’honorable Mamadou Doumbia  député  ADP à l’hémicycle  pour témoigner tout le soutien de la nationale à la section de Kayes.

Des questions comme  la  sécuritaire et plusieurs autres points touchant à la vie de la nation ont été abordés par les militants de l’ADP lors de cette rencontre politique qui a été faite conjointement avec à  la célébration des femmes de l’ADP-Maliba de Kayes.

« Sachons que le futur sera quand même semé d’embuches .On veut  salir notre combat  en nous faisant passer pour des opportunistes et tenter de nous diviser pour mieux régner. Nous savons que les maliens ont perdu espoir; qu’ils sont déçus  de la gouvernance et de l’état actuel du pays. Ils assistent tout simplement à l’effondrement  de la Nation. Que la corruption s’arrête. » a lancé M. Singaly Soumaré président  de la section ADP-Maliba de Kayes.

Déterminée  à poursuivre leurs efforts  afin que  leur parti  soit une véritable force politique au Mali,  Mme Tiéro Kadiatou Sissoko président des femmes de l’ADP-Maliba  a remercié les responsables du parti pour tout ce qu’ils font en faveur des femmes.

À la fin de la rencontre, l’honorable Mamadou Doumbia est revenu sur la situation sécuritaire et les élections présidentielles à venir « Il faut le dire la paix n’est pas là car cette paix est conditionnée à un chronogramme qui peine à se mettre en place notamment, le cantonnement des groupes armés, la démobilisation et la réinsertion, mais rien n’a encore été de tout cela. La paix demande des étapes .Concernant, les élections présidentielles, nous nous préparons et attendons».

Il est à rappeler que lors de cette rentrée politique, de nouveaux militants venant d’autres partis politiques  ont jeté l’éponge et évolueront  désormais sous les couleurs de l’ADP-Maliba.

Michel Yao

 

A propos Boubacar NIANE

Cherchez à nouveau

Mali: 13 soldats français de la force Barkhane tués dans un crash d’hélicoptères

L’Élysée a annoncé ce mardi matin que treize soldats français avaient été tués, lundi soir, lors du crash …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *