mercredi , décembre 11 2019
Accueil / Santé / Diéma : Lancement de campagne de vaccination polio, couplée à l’administration de la vitamine A et l’albendazole

Diéma : Lancement de campagne de vaccination polio, couplée à l’administration de la vitamine A et l’albendazole

Cette campagne de vaccination, associée à l’administration de la vitamine A et de l’albendazole, se déroulera du 20 au 23 avril 2018 dans les 22 aires de santé que compte le district sanitaire de Diéma. Elle concerne 77 792 enfants âgés de 0 à 59 mois, pour ce qui est de la polio orale, 6 à 59 mois pour la vitamine A, 12 mois à 5 ans pour l’albendazole. La stratégie adoptée demeure, de porte à porte. Le nombre de doses de vaccins pour la campagne est de 84 000.
La cérémonie de lancement s’est déroulée ce vendredi 20 avril 2018, comme à l’accoutumée au domicile du feu chef de village N’Gnanguiry KONTE, en présence de nombreux invités.
Le 1er Adjoint au Maire de la commune rurale de Diéma, Abdoulaye TOURE, a souhaité la bienvenue aux invités, avant de formuler des vœux ardents pour la réussite de la campagne.
Le Président du conseil de cercle, Makan KOMA, a demandé à ce que les femmes restent avec leurs enfants à la maison afin que nul n’échappe à cette campagne. Il a souhaité bon courage aux vaccinateurs dont la tâche est ardue, surtout avec la forte chaleur.
Le Préfet Abou DIARRA, a expliqué les avantages inhérents à cette campagne dont le Gouvernement et ses partenaires attachent du prix. Il a exhorté les acteurs concernés à la mutualisation des efforts pour obtenir des résultats escomptés, et occuper un bon rang lors de l’atelier de restitution à Kayes dans les jours à venir.
Le second temps fort de la cérémonie a concerné le lancement proprement dit de la campagne. Le Préfet Abou DIARRA a inoculé dans la bouche d’une fille, du nom de Mariam KONTE, âgée de 3 mois, deux gouttes de polio et une capsule de vitamine A.
C’est sur des notes musicales que la cérémonie a pris fin.
Ouka BA Diéma

A propos Boubacar NIANE

Cherchez à nouveau

Mali: 13 soldats français de la force Barkhane tués dans un crash d’hélicoptères

L’Élysée a annoncé ce mardi matin que treize soldats français avaient été tués, lundi soir, lors du crash …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *